#Burundi: La Lutte Contre Le Sida A Fait Une Avancée Significative Au Burundi.

Richard MANIRAKIZA a fait savoir que le ministère de la santé publique se réjouisse du pas déjà franchi en matière de lutte contre le VIH. Il affirme que selon les différentes études qui ont été menées au Burundi, en 2007 par exemple, l’étude de séro prévalence a révélé que 3,7 pourcent de la population Burundaise étaient séropositives. Ce taux a changé dans les années qui ont suivi et étaient de 1,4 et 0,9 pourcent respectivement en 2010 et en 2017.

copyright@AKEZAnet

La lutte contre le sida a fait une avancée significative au Burundi. Cela se révèle à travers les différentes études déjà faites. Ce sont les propos du directeur adjoint au programme national de lutte contre le sida au sein du ministère de la santé publique. Il l’a dit au cours d’un atelier organisé à l’intention des journalistes ce mercredi.

Richard MANIRAKIZA a fait savoir que le ministère de la santé publique se réjouisse du pas déjà franchi en matière de lutte contre le VIH. Il affirme que selon les différentes études qui ont été menées au Burundi, en 2007 par exemple,  l’étude de séro prévalence a révélé que 3,7 pourcents de la population Burundaise étaient séropositives. Ce taux a changé dans les années qui ont suivi et étaient de 1,4 et 0,9 pourcent respectivement en 2010 et en 2017.

Richard MANIRAKIZA explique que même si ce taux de séro prévalence de la population générale est  moins de 1 pourcent, le taux reste élevé si on entre dans les détails, dans les différentes catégories des populations. Selon lui, Il y a des catégories qui sont beaucoup plus exposées que les autres. Il explique qu’au niveau des villes, le taux de séro prévalence est élevé par rapport au monde rural.

En terminant Richard MANIRAKIZA ajoute que le taux de séro prévalence reste élevé au niveau du sexe féminin si on se réfère aux chiffres révélés par l’étude de 2017. C’est pourquoi le concours des uns et des autres pour barrer la route à cette pandémie qui menace certaines catégories de la population est sollicité.

Sandrine Josée BAHATI

Sandrine Josée BAHATI est une Journaliste au Journal Magara Times qui reporte sur la Santé, l'Éducation et les Relations. Sandrine est aussi Présentatrice des Émissions de Santé, de l'Éducation et des Relations à la Radio Magara Times FM. Contact: bjsandrine@magaratimes.com

0 Comments

No comments!

There are no comments yet, but you can be first to comment this article.

Leave reply

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.