#Burundi: Acquittement En Appel Des 3 Points Focaux De PARCEM à Muramvya.

Faustin NDIKUMANA, president de PARCEM indique que le PARCEM est satisfait de cette décision. Mais déplore toutes fois les procédures longues de la justice pour aboutir à cette décision de libérer ces 3 détenus qui venaient de passer plus d’une année en prison depuis leur arrestation.

L’ONG locale PARCEM se réjouit de l’acquittement de ses 3 points focaux à Mbuye à Muramvya.

Faustin NDIKUMANA, président de PARCEM indique que le PARCEM est satisfait de cette décision. Mais déplore toutes fois les procédures longues de la justice pour aboutir à cette décision de libérer ces 3 détenus qui venaient de passer plus d’une année en prison depuis leur arrestation.

Faustin NDIKUMANA a lancé un appel à la justice surtout, d’évaluer en profondeur s’ il y a lieu de détenir quelqu’un préventivement avant que les procès soient organisés.

Selon lui, la justice burundaise devrait être vraiment beaucoup plus prudente avant de décider que quelqu’un doit être emprisonné préventivement et s’il y a lieu répondre à toute enquête étant libre.

Rappelons que les noms de ces détenus sont: Emmanuel NSHIMIRIMANA, Aimé Constant GATORE, Marius NIZIGAMA  et qu’ils avaient été arrêtés pour atteinte à la sécurité de l’État.

Sandrine Josée BAHATI

Sandrine Josée BAHATI est une Journaliste au Journal Magara Times qui reporte sur la Santé, l'Éducation et les Relations. Sandrine est aussi Présentatrice des Émissions de Santé, de l'Éducation et des Relations à la Radio Magara Times FM. Contact: bjsandrine@magaratimes.com

0 Comments

No comments!

There are no comments yet, but you can be first to comment this article.

Leave reply

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.