#DiscoverDRCongo: Découvrez le Parc National de la Garamba.

Le parc abrite la dernière population de girafes de la République démocratique du Congo, la sous-espèce Kordofan, dont le nombre est estimé à moins de 50 individus; et l'une des plus grandes populations d'éléphants restantes du pays.

Un Elephant dans le Parc national de la Garamba.

Le Parc national de la Garamba est un parc national de la République démocratique du Congo, situé dans la province du Haut-Uele, à proximité de la frontière avec le Soudan du Sud.

Créé en 1928, il mesure à peu près 5000 km² et est plus réputé pour sa station de domestication d’éléphants située à Gangala na Bodio et dont l’existence remonte vers 1908.

Le parc national est connu pour abriter une population de rhinocéros blancs (Ceratotherium simum cottoni). Cette population est restreinte et ne compte plus qu’une dizaine d’individus dans le parc et neuf en captivité. D’autres grands mammifères peuplent également la réserve, comme l’éléphant, la girafe du nord (Giraffa camelopardalis congoensis), l’hippopotame et le buffle.

Les paysages du parc comprennent d’immenses savanes, herbeuses ou boisées, entrecoupées de forêts-galeries le long des rivières et de dépressions marécageuses.

Depuis octobre 2005, l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature a transféré la gestion du parc à l’African Parks Conservation.

Le site fait partie de la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1980.

Le parc a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial en péril de 1984 à 1992. Après la deuxième guerre du Congo, le site y a de nouveau été inscrit en 1996.

Les prairies de savane du parc supportent une faible densité d’acacias. Certaines herbes de la Garamba peuvent atteindre 3,0 mètres.

Le parc abrite la dernière population de girafes de la République démocratique du Congo, la sous-espèce Kordofan, dont le nombre est estimé à moins de 50 individus; et l’une des plus grandes populations d’éléphants restantes du pays.

On a répertorié 138 espèces de mammifères et 286 espèces d’oiseaux, y compris l’oiseau secrétaire, dans le parc.

Les éléphants de Garamba sont considérés comme un hybride de la sous-espèce savane africaine et de la forêt africaine.

Le parc avait autrefois la dernière population sauvage de rhinocéros blancs du nord. Seuls quinze rhinocéros blancs du Nord ont été signalés à Garamba au milieu des années 1980, ce qui a incité le parc à être inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril de l’UNESCO.

Les interactions entre les humains et les animaux sauvages dans et autour du parc ont entraîné des conflits entre l’homme et la faune. Les braconniers locaux et sud-soudanais chassent les éléphants, souvent à la recherche d’ivoire.

La faune de Garamba est également touchée par des groupes tels que les Huda et les Wodaabe (ou « Mbororo ») à la recherche de pâturages.

Voice la liste de la faune remarquable présente dans ce parc:

  • Rhinocéros blanc du nord (Ceratotherium simum cottoni)
  • Eléphant (Loxodonta africana)
  • Girafe du nord (Giraffa camelopardalis congoensis)
  • Hippopotame (Hippopotamus amphibius)
  • Buffle (Syncerus caffer)
  • Bubale (Alcelaphus sp)
  • Cobe (Kobus kobe)
  • Antilope sing-sing (Kobus illipsiprymnus)
  • Chimpanzé (Pan troglodytes)
  • Babouin (Papio anubis)
  • Colobe (Colobus sp)
  • Cercopithèque (Cercopithecus aethiops)
  • Antilope rouanne (Hippotragus equinus)
  • Sitatunga (Tragelaphus spekeii)
  • Redunca (Redunca redunca)
  • Guib harnaché (Tragelaphus sylvicultor)
  • Phacochère (Phacochoerus porcus)
  • Lion (Panthera leo)
  • Léopard (Panthera pardus)
  • Bongo (Boocerus enryceros)
  • Potamochère (Potamochoerus porcus)
  • Hylochère (Hylochoerus meinertzhageni)
Regional News Bureau

Regional News Bureau du Journal Magara Times, un médium en-ligne publiant l'actualité locale et internationale en Français. | Email: info@fr.magaratimes.com | Twitter: @MagaraTimesFR | Instagram: @JournalMagaraTimes | Facebook: @JournalMagaraTimes |

0 Comments

No comments!

There are no comments yet, but you can be first to comment this article.

Leave reply

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.